Archives mensuelles : août 2011

L’instant Grü de Manon Andersen

Pour faire suite à mon billet sur le nouveau spectacle des Epis Noirs (Andromaque fantaisie barock’), j’avais envie de faire un petit clin d’oeil admiratif à celle qui, pendant 15 ans, a joué le premier rôle dans la troupe des Epis Noirs. A celle qui, danseuse et comédienne, pouvait me faire rire et couler des larmes sur mes joues la minute qui suivait avec sa voix d’enfant mutine et ses grands yeux étonnés. C’est Manon Andersen. Je vous laisse découvrir son instant Grü dans la vidéo ci-dessous…

L’envers du décor et l’endroit du corps en dehors sous la peau retournée
Le recto et le verso de l’âme renversée revêtue de noir et dévêtue d’espoir illusoire
Une chose et son contraire?
Au contraire…

Posté par Miss Nelson

La page Facebook de Manon Andersen
Le site des Epis Noirs

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Les planches

Les Epis Noirs reviennent avec un nouveau spectacle: Andromaque fantaisie barock’

Vous ne connaissez pas Les Epis Noirs? Les Epis Noirs est un groupe d’acteurs et musiciens que j’ai toujours suivi assidûment et que j’ai eu plaisir à faire découvrir à mon entourage eux-mêmes chaque fois enthousiasmés par leur façon toujours si touchante et si noire aussi de nous faire rire avec mélancolie.

Ils reviennent enfin à Paris avec un nouveau spectacle qu’ils ont présenté et joué cet été en Avignon en juillet 2011 à l’occasion du Festival: Andromaque fantaisie barock’. Comme d’habitude entièrement réalisé par l’ingénieux Pierre Lericq (mise en scène, paroles et musique) qui adapte de façon loufoque et déjantée la pièce si classique de Racine en music-hall déchaîné. Ils sont quatre sur scène mais sans la fée Manon Andersen… : Anaïs Ancel (Hermione), Muriel Gaudin (Andromaque), Fabrice Lebert (Oreste) et Pierre Lericq (La Mort, Pyrrhus)

Ils seront à l’affiche du XXe théâtre à Paris du 9 novembre 2011 au 15 janvier 2012. Allez-y, vous ne le regretterez pas…

Posté par Miss Nelson

« Andromaque fantaisie barock' » au XXe théâtre à Paris du 9 novembre 2011 au 15 janvier 2012: ici
Site officiel: http://www.lesepisnoirs.com/

Poster un commentaire

Classé dans Les planches

Le film du mois de juillet: The Murderer

De tous les films vus en juillet, Le Moine de Dominik Moll, Chico et Rita de Fernando Trueba, et The Murderer de Hong-Jin Na, c’est The Murderer que je retiens.

Après The Chaser (avec, tiens, la même affiche représentant un homme qui court…), Hong-Jin Na revient avec The Murderer, son thriller palpitant très sombre et nerveux. Un homme, Gu-Nam, chauffeur de taxi, a pour habitude de traîner le soir après le travail dans les bas fonds d’une ville chinoise et perd son maigre salaire de la journée dans des jeux pour payer ses innombrables dettes. Il vit seul sans nouvelles de sa femme depuis qu’elle est partie chercher du travail en Corée du Sud. A-t-elle refait sa vie ou reviendra-t-elle?

Un parrain, Myun, du genre impulsif et assez rancunier par la suite dirons-nous, lui propose de partir en Corée tuer un homme pour lui en échange d’une grosse somme d’argent qui lui permettrait d’éponger toutes ses dettes. Ne voyant aucune autre issue de secours à ses problèmes d’argent, il accepte.

Mais tout part de travers car il n’y a pas d’issue de secours: aucun échappatoire ne sera possible pour Gu-Nam. Des scènes d’action à haute tension s’enchaînent devant nos yeux pendant près de deux longues heures et font monter très vite l’adrénaline: une poursuite démentielle en voiture à faire pâlir Doug Liman et Paul Greengrass (The Bourne), Gu-Nam qui court à perdre haleine pour échapper à Myun et toute sa clique, et surtout, une sacrée dose d’hémoglobine qui se déverse à l’écran sans jamais avoir le temps de coaguler. Pas de répit donc pour Gu-Nam. Il faut dire que l’homme qui l’a engagé et qui le poursuit sans relâche, le parrain Myun, est juste le roi de la machette, enfin version grand modèle puisqu’à lui seul, il massacre une quantité phénoménale de gens à la hache d’une seule main même s’il est lui-même blessé, rien ne l’arrête ou presque, il n’en finit pas de mourir ce qui provoque des rires nerveux dans la salle forcément tant l’histoire devient surréaliste lors de ces scènes.

Mais qu’importe, on se laisse emporter par ce film plutôt bien ficelé même si, avec un Johnnie To derrière la caméra, le scénario aurait incontestablement gagné en finesse et en humour.

Posté par Miss Nelson

Poster un commentaire

Classé dans La salle obscure

Bande annonce de Carnage, prochain film de Polanski (sortie décembre 2011)

Le prochain film de Roman Polanski est une adaptation de la pièce de théâtre de Yasmina Reza intitulée Le dieu du carnage qui parle de deux couples au bord de la crise de nerf en huis clos.

Le casting réunit Jodie Foster, Kate Winslet, Matt Dillon, Christopher Waltz, John C Reilly.

Date de sortie annoncée sur les écrans: le 7 décembre 2011…

Posté par Miss Nelson

Poster un commentaire

Classé dans La salle obscure

L’Etrange festival du 2 au 11 septembre 2011

Dérangeant, excessif, subversif, corrosif, épouvantable, effrayant… c’est L’Etrange festival qui annonce le programme de sa 17e édition qui se tiendra au Forum des images à Paris du 2 au 11 septembre. Les billets pourront être réservés en ligne 13 jours avant la séance sur le site internet du Forum des Images.

Il y aura entre autres le très attendu car controversé A Woman (US) par l’auteur du très beau May, Lucky McKee, qui s’annonce particulièrement violent et trash, des ambiances de fin du monde avec The Divide (US) de  Xavier Gens, le flippant The Clinic (Australie) de James Rabbits, l’anxiogène 22nd of May (Belgique) de Koen Mortier mais surtout Don’t be afraid of the dark (US) de Troy Nixey produit par Guillermo del Toro (Le labyrinthe de Pan que j’ai beaucoup apprécié et Hellboy dont le premier volet est somptueusement mélancolique). Une gamine découvre une cachette dans le sous-sol d’une vieille maison et ouvre la boîte de Pandore de monstres de la nuit. Vous savez, ceux-là même que l’on craint, cachée sous les draps (les adultes qui font encore leurs cauchemars d’enfant me comprendront très bien…). Quelques bandes-annonces:



Posté par Miss Nelson

L’Etrange Festival au Forum des images à Paris du 2 au 11 septembre 2011
Infos, bandes-annonces sur le site officiel: http://www.etrangefestival.com/index.php
Achat des billets en ligne 

Poster un commentaire

Classé dans La salle obscure

Court-métrage LandEscape de John H. King

En se baladant sur la toile, on peut visionner depuis juillet un superbe teaser très poétique d’un court métrage annoncé pour cet automne du motion designer John H. King intitulé LandEscape. Des images de synthèse langoureuses parcourent les rues et enveloppent telles des caresses multicolores les monuments, les bâtiments, les coins et rabicoins de Paname, la si mystérieuse, dorant sous les feux d’un soleil amoureux.

Ces surprenantes images ont été greffées sur une vidéo prise par un reflex (Eos Canon 5D Mark). Si vous éprouvez comme moi une passion électrique pour Paname au point de vous sentir décliner dès que vous vous en éloignez un peu trop longtemps, vous devriez être charmé(e) tout comme je le suis par ces images et le teaser de LandEscape:

Posté par Miss Nelson

Le site de John H King: http://flavors.me/john_h_king#_

Poster un commentaire

Classé dans La salle obscure

Télérama Dub Festival 2011: du dub, encore et encore…

La neuvième édition du Télérama Dub Festival se déroulera du 12 au 26 novembre 2011 en Province et au 104 à Paris.

Voici la programmation à Paris au 104 et en Ile de France (Sannois):

Samedi 12 novembre à L’EMB – Sannois: High Damage (Fr) + Sounds Around Sound System (Fr) : Lire le Live Report du premier concert de High Damage au 104 le 14 octobre 2011 en 3 parties…

-Mercredi 23 novembre: Gotan Project vs El Hijo de la Cumbia (Fr/Arg)

-Jeudi 24 novembre: Gotan Project vs El Hijo de la Cumbia + Dub in V.O (Fr)

-Vendredi 25 novembre : Ruts DC meets Mad Professor (Uk) + Dub Syndicate (Jm) + Mad Professor Dj Set (Uk) + Hammerbass Sound System plays On-U Sound (Fr) + Sounds Around Sound System (Fr) + Collusion (danse & dub)

-Samedi 26 novembre: Richard Dorfmeister feat. Ras T Weed (Aut) + O.B.F Sound System (Fr) + Prince Fatty (Uk) + Sounds Around Sound System (Fr) + O.S.S.R « Boudou » + Dub Addict (Fr) + Collusion (danse & dub)

Posté par Miss Nelson

Lire le Live Report du premier concert de High Damage au 104 le 14 octobre 2011 en 3 parties…
Pour la programmation en Province, toutes les dates ici
Lire le billet sur High Damage 

Poster un commentaire

Classé dans Le potager sonore

Doctor Flake délivre une nouvelle ordonnance Flake up le 12 septembre 2011

Après Minder Surprises sorti en 2009 en collaboration avec l’écorchée vive Vale Poher, Doctor Flake, chirurgien surdoué ciselant hip-hop et trip-hop électro avec délicatesse mélancolique, revient avec un quatrième album autoproduit intitulé Flake up. Sortie annoncée pour le lundi 12 septembre. Doctor Flake sera en concert le mercredi 12 octobre à La Boule Noire à Paris.

Sur cet album il invite à nouveau Vale Poher et collabore notamment avec DJ Pee du Peuple de l’Herbe, Miscellaneous et Black Sifichi qui a travaillé avec de grands noms du dub français dont je parle souvent sur Grabuge comme Brain Damage, Ez3kiel… donc forcément je tends l’oreille déjà apprivoisée… Un premier extrait « Swell Line » est déjà sorti et donne envie d’écouter la suite très vite… je vous poste la vidéo ici: calez-vous bien dans votre siège et laissez agir:

En attendant d’écouter Flake Up, un petit mot sur Les Paradis Dirtyficiels, dont j’ai fait la chronique en 2007 (à lire ici: http://web.me.com/miss.nelson/Grabuge/doctorflake.html) et qui reste pour moi le meilleur album thérapeutique du Docteur du Coeur qui saigne, qui pourtant ne rend pas moins mélancolique après son écoute bien au contraire mais qui sait cautériser avec tant de tendresse, de précision chirurgicale et de caresses mentales, les plaies si douloureuses du mal être, de la solitude, du manque que l’on peut ressentir si souvent au fond de soi… « Allo Doctor Flake? Miss Nelson à l’appareil. Je me sens si… Je souhaiterais prendre un rendez-vous pour une thérapie. Le 12 octobre 19h30? Oui j’y serai… » (Lire le live report du concert du 12 octobre 2011 à La Boule Noire…)

Teaser de l’album Flake up, sortie le 12 septembre 2011:

Posté par Miss Nelson le 20/08/2011

Lire le live report du concert du mercredi 12 octobre 2011 à La Boule Noire, Paris
Précommande de Flake up et extraits:

Lire ma chronique de l’album « Paradis Dirtyficiels » écrite en avril 2007: http://web.me.com/miss.nelson/Grabuge/doctorflake.html
Plus d’infos sur le site de Doctor Flake: http://www.doctorflake.com/
Suivre Doctor Flake sur Twitter

Poster un commentaire

Classé dans Le potager sonore

High Damage = High Tone + Brain Damage en tournée dès octobre

Depuis le mois de mai qui fut un concentré intense de live (High Tone, RTSF, Kaly Live Dub et Brain Damage), rien, nada, je ne suis pas allée voir un seul concert depuis. Ce qui commence sérieusement à manquer à mes oreilles désoeuvrées. L’été hélas est là et tous ceux que je vais voir jouer en live sont pour la plupart dans les festivals en Province et/ou en tournée dans les Balkans. Je sais qu’il faut en laisser un peu aux autres pendant ces deux mois arides en mode sound off. Encore un peu de patience et le Télérama Dub Festival va revenir me chatouiller les tympans en novembre pour sa neuvième édition, ainsi que le retour d’Idem, Dr Flake et bien d’autres encore…

Et voilà que la newsletter de Jarring Effects m’annonce qu’High Tone et Brain Damage partent en tournée ensemble sous le nom de High Damage présenter leur rencontre fusionnelle sur scène avant de sortir une galette en mars 2012. High Tone avait déjà pratiqué ce rapprochement des corps impatients du dub français avec Zenzile, Improvisators Dub, Wang Lei, Kaly Live Dub, sous les noms respectifs de Zentone, Highvisators, Wangtone et Kaltone, albums tous sortis sous le label Jarring Effects. Dernièrement, Ez3kiel l’a également fait avec Hint (même label) et j’avais vu leur prestation endiablée à La Machine à Paris le 28 janvier 2011 (à lire ici). A chaque album a précédé une tournée. Si le dernier album d’High Tone, Outback, et leur prestation scénique m’ont déçue, je suis curieuse de voir en concert ce que va donner cette rencontre avec les alchimistes du son, Brain Damage.

La tournée commence en octobre à… Paris! High Damage sera 2 jours au 104 les 14 et 15 octobre. Ils parcourront ensuite la Province et reviendront faire un tour dans le 95 à Sannois pour faire l’ouverture de l’édition 2011 du Téléréma Dub Festival bien entendu.

On connait déjà le déroulement de leur prestation/création scénique de 3h30 environ composée en trois parties: Prélude: Brain Damage Dub Sessions / High Damage / Epilogue: High Tone. Le tout accompagné de vidéos, sons et jeux de lumières.

>Ajout du 20_10_2011: lire le Live Report en 3 parties du triptyque d’High Damage pour le premier live au 104 le 14 octobre 2011

>Ajout du 20_10_11: High Damage en studio: premier aperçu…

>Ajout du 04_09_2011: Martin de Brain Damage sera seul sur scène car Raphaël le bassiste part pour d’autres projets. Merci à Simon pour cette info postée dans les commentaires de ce billet.

Posté par Miss Nelson

En concert les 14 & 15 octobre 2011 au 104-Cent Quatre, à Paris. Lire le Live Report de Miss Nelson
En concert le 12 novembre 2011 au Télérama Dub Festival, salle Michel Berger, à Sannois (95). 
Le site officiel de High Damage
Toutes les dates parisiennes du Télérama Dub Festival 2011.
Le label Jarring Effects.

1 commentaire

Classé dans Le potager sonore

Mayas au musée du Quai Branly

Je poursuis mes expositions du vendredi soir en nocturne (après « Le papier à l’oeuvre » au Louvre) avec cette fois-ci celle de « Mayas » à l’affiche du musée du Quai Branly jusqu’au 2 octobre 2011.

Découpée en trois parties, trois périodes, de l’avénement à la disparition de la civilisation maya, encore sujette à controverse de nos jours :  le préclassique (à partir de 2000 avant JC), le classique et le postclassique jusqu’à l’arrivée des Espagnols au XVIe siècle.

Plus d’une centaines de pièces issues du patrimoine national du Guatemala sont présentées ici en majorité sur les deux premières périodes particulièrement intenses et riches en créativité, la troisième étant la moins intéressante car peut-être déjà annonciatrice du déclin à venir. La plupart viennent de fouilles récentes du site archéologique El Mirador dans la forêt du Peten (époque préclassique).

Ambiance idéale pour cette fin de journée puisque la salle est faiblement éclairée permettant de mettre justement en lumière et en valeur chaque oeuvre maya. J’ai pu voir des sculptures avec des pierres de jade en guise d’yeux incrustées dans les orbites, des bijoux et parures finement ciselés d’or, de cuivre et d’argent, des pierres gravées par l’écriture maya, une machoire avec une pierre de jade incrustée dans chaque dent… des peintures splendides sur céramiques comme celle d’un jaguar sur une écuelle polychrome, un Ek’balam, seigneur de la nuit, dont la tête ressort en relief  pour servir d’anse au couvercle…

Des vidéos, schémas et de nombreuses photographies des Mayas aujourd’hui viennent enrichir le parcours de cette très belle exposition. C’est aussi l’occasion de se perdre ensuite dans les autres salles voisines pour voir ou revoir les collections permanentes du musée…

Posté par Miss Nelson

« Mayas de l’aube au crépuscule, collections nationales du Guatemala » du 21 juin au 02 octobre 2011 au musée du Quai Branly, Paris. Plus d’infos ici

Poster un commentaire

Classé dans L'exposition