Sache que je n’oublie rien…

« Et dans l’ombre en silence…
Si tu cherches un abri inaccessible…
ça m’a manqué tout ça
Sache que je n’oublie rien…
Toujours à l’horizon, des soleils qui s’inclinent
Comme on n’a pas le choix, il nous reste le coeur
A la beauté des rêves, à la mélancolie… »

N’avoir jamais ressenti ça avant… et avoir mal à en crever.

Pleuré par Miss Nelson le 10/09/2011

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Les humeurs électriques

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s