Trois jours avec Bénédicte Le lay

J’ai passé trois jours intenses avec 12 personnes venues faire la même formation que moi: « S’entraîner à la prise de parole en public ». Douze personnes inconnues pour moi. Notre formatrice: Bénédicte Le Lay. Pendant trois longs jours, Bénédicte nous a poussés dans nos retranchements, nous a aidés à vaincre le malaise, la trouille de parler devant des personnes inconnues, la suée dans le dos qui nous paralyse, à calmer le coeur qui s’emballe tout à coup, à contrôler les torrents d’émotions qui veulent prendre le dessus sur la maîtrise de soi, sur la VOIX. Elle nous a appris a poser notre voix si haut que parler tout à coup inspire le respect, l’attention.

Jeux de mains, jeux de voix. Regarder loin devant soi. Sentir son corps. Savoir respirer au lieu de bafouiller. Ecouter le silence. Improviser sur un sujet, être incapable de parler en voyant affolée le sujet, quand tout s’embrouille dans ma tête et pourtant entendre des mots qui sortent de ma bouche! Ne pas se reconnaître, se révéler par les autres. Réciter du La Fontaine avec colère, hystérie, épuisement, exaspération, enchantée de regarder les autres improviser, trembler, sortir le meilleur d’eux-mêmes que, jusqu’ici, ils dissimulaient par peur, par timidité…

Bosser sur un sujet tiré au sort, élaborer un plan et laisser tomber juste avant de parler devant les autres: improviser 6 minutes sur un tout autre thème qui me tient à coeur et faire rire les autres, les toucher, voir leurs émotions perler au bout de mes mots. Et t’entendre Bénédicte pendant trois jours me dire « Merci, c’est bien!, encore…, vas-y!, c’est super! » dans un monde où les gens ne prennent plus le temps de vous le dire par lassitude ou par manque de temps, ça regonfle à bloc. Et voir sur ton visage ton émotion si palpable à la fin en nous écoutant les uns après les autres débriefer sur ces trois jours devant toi: un moment intense. Merci à toi.

Le dernier jour, chacun d’entre nous devait écrire sur un post-it ce qu’il avait pensé de la prestation des autres. Garder avec moi ces treize mots de tendre sincérité (dont celui de Bénédicte), c’est juste énorme!! A chaque moment de faiblesse, je lirai quelques-uns de vos mots, chers inconnus, qui ont croisé et marqué ma route: « sincérité », « humour, » « tu as une véritable présence », « tu as le talent d’une actrice », « on ne vit pas ton stress », « tu as une très belle personnalité, « tu devrais faire du théâtre, tu en as le potentiel », « garde confiance en toi », « on pourrait t’écouter des heures », « ne change rien »… Belle revanche quand on pense qu’une mère est capable d’avoir honte de son propre enfant simplement parce qu’il est timide.

Bénédicte Le Lay en plus de faire des formations sur la prise de parole en public est comédienne de théâtre. Elle coache aussi des artistes pour la scène. Elle a notamment beaucoup travaillé avec Majiker. On peut la voir dans le clip « Flesh and Bones ». Elle l’a d’ailleurs accompagné en tournée.

Posté par Miss Nelson le 23 novembre 2013

>Bénédicte Le Lay joue actuellement dans sa pièce « Si Camille avait dansé »: voir les dates.

>Elle coache des artistes pour la scène: Coach me up

>Son site web: http://www.benedictelelay.com/ et  Son profil Facebook

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Les humeurs électriques

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s